Comprendre la tarification des maisons de retraite EHPAD

Conformément à la réforme sur la tarification des maisons de retraite EHPAD, les dépenses globales de l’établissement sont divisées en trois sections tarifaires, chacune comprenant ses modalités spécifiques. Ces modalités sont définies dans le cadre de la convention tripartite.

          1)     Le tarif hébergement, déterminé chaque année par le préfet et qui couvre les services liés à hôtellerie, c’est-à-dire le logement, la pension complète, le service de blanchissage ainsi que les activités. Ce tarif est entièrement à la charge de la personne sauf si celle-ci est bénéficiaire de certaines allocations logement telles l’APL ou l’ALS. Dans certains cas et sous certaines conditions spécifiques, ce tarif peut être pris en charge par le Conseil Général.
          2)     Le tarif dépendance, qui comprend toutes les dépenses liées à l’état de dépendance du résident, c'est-à-dire les aides à la toilette, à l'habillage et aux repas ainsi que les dépenses de surveillance du pensionnaire. Ce tarif est relatif au degré de dépendance de la personne calculé sur la base de la grille AGGIR par le médecin coordonateur, qui attribuera à la personne un score de 1 à 6 (1 correspondant à un niveau de dépendance totale et 6 à un niveau d’autonomie totale). Ce tarif est pris en charge en partie par la personne âgée (partie appelée « talon modérateur ») et en partie par le Conseil Général.
          3)     Le tarif soins, qui comprend les soins médicaux et paramédicaux nécessaires au pensionnaire. Il couvre également la rémunération du médecin coordonateur, celles des infirmiers et auxiliaires médicaux ainsi que les dispositifs médicaux et les transports sanitaires. Il existe deux options tarifaires définies dans la convention tripartite : une option tout compris (incluant les médicaments) et une option partielle (qui exclut les médicaments). Ce tarif est calculé par le médecin coordonateur et est entièrement pris en charge par l’assurance maladie. Il est versé directement à l’établissement.

De façon générale, il faut savoir que la participation du résident aux frais de séjour en EHPAD revient approximativement à 2 000-2 500 Euros mensuels pour une résidence sur Paris et sa région, et à 1 500 Euros pour une résidence en Province. Ces évaluations tarifaires ne prennent pas en compte les aides et les allocations éventuelles dont peuvent bénéficier les personnes âgées et qui dépendent de sa situation spécifique. Ces allocations sont susceptibles de réduire considérablement le coût du séjour en maison de retraite EHPAD.