Prise en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer en maison de retraite EHPAD

Il existe à ce jour en France environ 850 000 personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou d'affections apparentées et quelques 6 000 établissements médico-sociaux aptes à les recevoir pour périodes courtes ou longues. Avec 225 000 nouveaux cas dépistés chaque année, la prise en charge des malades d’Alzheimer est devenue l'enjeu et la préoccupation majeure des services de santé publique.
Une fois le diagnostic posé, le placement du malade en maison de retraite EHPAD est bien souvent l'option privilégiée en ce sens qu’elle induit une stimulation continue et optimale des systèmes cognitifs et qu'elle permet, pour la famille, une meilleure réorganisation du temps imparti à leur proche. En effet, une personne se trouvant en phase avancée de la maladie nécessite une aide et une surveillance quasi-permanente.
La maison de retraite EHPAD permet d’abord et avant tout aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer de créer et de maintenir des liens sociaux, notamment avec les autres résidents et avec les membres de l’équipe soignante, point essentiel pour le bien-être et l’épanouissement des malades. Aujourd’hui, de nombreux programmes ont été élaborés puis intégrés avec succès aux projets de vie, proposant une approche basée sur la chaleur et la confiance. Des rencontres avec d’autres intervenants ou encore des programmes de bénévolats sont parfois mis en place afin de faire participer activement la personne à une vie sociale.
Mais surtout, le séjour en maison de retraite EHPAD permet de stimuler les capacités cognitives des résidents par des exercices visant à freiner l’évolution de la maladie. Ces exercices seront adaptés au malade, en fonction du stade auquel il se trouve. Pour les personnes se trouvant encore aux stades primaires, des exercices thérapeutiques et des jeux sont d’abord proposés. Pour les malades ayant atteint un stade plus avancé, des séances de rééducation cognitives sont mises en place afin d’aider les personnes à effectuer les gestes de la vie courante qui ont pu être oubliés : s’habiller, faire sa toilette, ranger ses affaires, etc.
De plus, les unités d’habitation sont ergonomiques et sont spécialement conçues pour faciliter le déplacement et l'organisation des personnes âgées. Le mobilier est adapté spécifiquement aux besoins des malades. Des caméras sont généralement installées afin de prévenir tout risque lié à la perte des repères spatiaux caractéristiques du syndrome.
Enfin, il faut savoir que les maisons de retraite EHPAD spécialisées Alzheimer disposent d’unités de soins prodiguant tous les soins médicaux nécessaires aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.