Tout savoir sur l’APA

L’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) est une allocation permettant de pallier les carences financières liées à la prise en charge des personnes en perte d’autonomie, plus particulièrement celles devenues incapables d’effectuer seules les actes de la vie quotidienne ou dont l’état nécessite une surveillance permanente. Toute personne âgée de 60 ans et plus, résidant en France de manière stable et régulière et nécessitant des services médicaux adaptés à ses besoins peut y prétendre.
Elle est à hauteur de la perte d’autonomie de la personne sollicitant l'allocation (évaluée sur la base de la grille AGGIR) et peut être octroyée pour l'hébergement en maison de retraite EHPAD, qui prend justement en charge les personnes atteintes de maladies dégénératives. Pour cela, seules les personnes classées dans les groupes 1 à 4 sur la grille AGGIR peuvent en bénéficier (5 et 6 étant les scores attribués aux personnes autonomes.) Son montant est calculé en fonction de deux données :

          -     Les ressources de la personne (à l’exclusion de la participation éventuelle de ses enfants aux dépenses engendrées par la perte d'autonomie ainsi que des allocations logement versées par la CAF)
          -     Ses besoins en matière d’aide ainsi que la nature des aides sollicitées.

En cas de ressources inférieures à 695,70 Euros mensuels, la participation personnelle (ce qu'on appelle le « ticket modérateur ») est nulle.
Son attribution est fixée et est notifiée au bénéficiaire par le Président du Conseil Général. Si celui-ci n’a pas fourni de réponse au solliciteur de l’allocation sous 2 mois, celle-ci est considérée comme accordée.
Elle est en principe versée sous forme de dotation globale à l’établissement concerné ; cependant, le bénéficiaire peut demander à ce que l'allocation lui soit versée directement.
Les montants maximum de l’APA sont de :

          -     1 235,65 Euros mensuels pour les personnes classées GIR 1
          -     1 059,13 Euros mensuels pour les personnes classées GIR 2
          -     794,35 Euros mensuels pour les personnes classées GIR 3
          -     529,56 Euros mensuels pour les personnes classées GIR 4

Une partie de l’allocation est laissée à la disposition de la personne et de son conjoint.
Enfin, notez que l’APA peut être versée même en cas d'hébergement de courte durée en maison de retraite EHPAD.